Blog Image

En présence d’une septantaine de personnes, ce dimanche 19
octobre à Évegnée-Tignée, était inaugurée la « balade des deux
fontaines
». On se réjouit de l’initiative conjointe de l’ASBL « les
amis du musée » et de l’administration communale qui s’inscrivait dans le
cadre de l’opération « rendez-vous sur les sentiers » coordonnée par
sentiers.be.

Au-delà du caractère sympathique et convivial de cette manifestation,
il convient néanmoins de se remémorer l’objectif annoncé :
« Réhabiliter des chemins et sentiers peu ou prou praticables ». En
fait, le parcours, certes intéressant, a précisément été tracé parmi les
chemins encore praticables, ce qui est loin d’être la généralité dans nos
villages comme en témoignent ces photos. Et que dire des sentiers ?

Blog Image

Si cette opération est un bon début, le chemin à parcourir,
si on ose dire, est encore long et nécessite d’y consacrer des moyens avec
détermination. Il n’est pas rare que des chemins et sentiers aient perdu toute
visibilité ou soient accaparés par des propriétaires privés. Si l’on veut
éviter de futurs conflits, l’argumentation de la possession trentenaire, il est
urgent de s’atteler à la tâche.

Comparer les réalités du terrain avec l’atlas des chemins
vicinaux pour l’ensemble du territoire communal, résoudre les situations conflictuelles
et régulariser celles ne posant aucun problème, assurer l’entretien des chemins
et sentiers de propriété communale, voilà le copieux menu proposé au Collège.

Pour réaliser ce programme, susciter la collaboration des
mouvements associatifs tels les comités de défense de l’environnement ou les
clubs de marcheurs nous paraît nécessaire.
À vrai dire, seul, nous semble-t-il, un plan coordonné
couvrant une législature et animé par une volonté politique sans faille sera
susceptible d’enrayer la dégradation du caractère semi-rural
de notre commune.
Mais cette volonté existe-t-elle ?